mardi 30 décembre 2014

Exemples de Chick-Litt

Demain est un autre jour, Lori Nelson Spielman
Comme l'évoquais judicieusement une consoeur bloggeuse, ces romans ne laissent pas un souvenir impérissable, et je viens d'en faire l'expérience. J'ai lu Demain est un autre jour et l'ai fini il y a une dizaine de jours. Le problème est maintenant que... je ne m'en souviens que bien peu ! 
En me creusant bien les méninges et en convoquant ma mémoire, je me souviens qu'il est question d'une jeune femme dont la mère vient de mourir et dont l'héritage n'est autre qu'une liste des choses qu'elle souhaitait faire de sa vie quand elle avait 14 ans. Les items s'étalonnent de l'achat d'un cheval au fait de devenir maman. Tout ou presque y passe, les clichés vont bon train mais je me suis laissée prendre au jeu. Malgré les énormes ficelles, il n'y a pas un moment où je me suis ennuyée, pas un moment où j'ai voulu lâcher le livre. 
Je n'ai pas réussi à bien cerner ce qu'est le phénomène Life List (indiqué sur la couverture), alors si quelqu'un peut éclairer ma lanterne... Ah si finalement j'ai compris, c'est à cause du titre original (dont je mets l'exemple ici). 
Ceci dit, il est vrai que c'est intéressant de réfléchir aux projets les plus importants de sa vie, et de ne pas perdre de vue ses rêves. Après, cela me surprendrait que quelqu'un réalise les siens aussi vite et aussi miraculeusement que l'héroïne de ce roman ! La fiction a du bon :).

Je profite de ce court article pour évoquer deux autres lectures récentes

Tout d'abord un roman de Meg Cabot, Miss La Gaffe se marie.
C'est le troisième d'une série mais c'était le seul disponible à la médiathèque et en plus le thème m'a particulièrement intéressée (:p). J'ai été agréablement surprise, ce n'est pas seulement un livre pour ado, c'était vivant, sympa, un peu cliché (mais je crois que c'est définitivement le principe de la chick-litt (clich'litt pourrait-on dire...) mais je n'ai pas non plus eu envie de laisser le roman ou de le lire en diagonales. En plus, les diverses remarques historiques ou anecdotiques sur le mariage ajoutaient une épaisseur supplémentaire à l'histoire. Un bon moment pour un début de vacances. 

Le deuxième roman auquel je me suis attelée est celui qui a fait beaucoup parler de lui et qui m'intriguait ; Les gens heureux lisent et boivent du café, d'Agnès Martin-Lugnan. Son roman a d'abord été publié sur Internet puis par un éditeur suite à son succès. Mais je dois dire que je n'ai pas tellement compris ce qui a pu être à l'origine de ce succès... Je me suis considérablement ennuyée à la lecture de ce petit livre bourré de clichés, dont le début était pourtant prometteur. L'intrigue commençait bien, même très bien, on s'attendait à voir la jeune veuve expérimenter la résilience de manière spectaculairement efficace et s'en sortir grandie (cliché mais humain). Or rien n'a été remarquable ni spectaculaire. La jeune femme est certes sortie de sa torpeur, mais grâce à d'énormes clichés et un macho ridicule. J'ai lu les 150 pages du corps du roman (les 50 premières étant les seules qui vaillent le coup) en diagonale, et pourtant j'ai tout compris. Bref, je ne comprends vraiment pas ce qui a permis à ce roman d'avoir un tel succès.
En plus je trouve scandaleuse la tromperie dont est victime tout lecteur un tant soit peu soucieux de la qualité des livres qu'il choisit d'acheter ou tout simplement de lire. En effet, le titre du roman laisse présager une histoire qui convoque fortement la littérature. Rien de tout cela, il est juste question au début du café littéraire que tient l'héroïne. Sinon la couverture : une image à la Doisnau, qui rappelle la couverture de Rien ne s'oppose à la nuit, de Delphine de Vigan. Une autobiographie éminemment littéraire. Or, vous l'avez compris, encore une fois rien de tout cela. 
En résumé, une publicité mensongère et un packaging trompeur. 
Il est vrai que les gens heureux lisent, mais pas ce roman là... 

5 commentaires:

  1. Finalement au moins avec la chick lit on n'est pas trompé! C'est de la chick lit, OK, on prend donc l'histoire comme elle est avec ses clichés, histoire de s'amuser un peu.
    Bonne année 2015!
    Et je t'avoue que j'ai fait le plei nde chick lit pour 2015, à une bourse aux livres (pettis prix, impossible de résister)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Super, où as-tu trouvé tout ça ?
      Bonne année aussi !!!

      Supprimer
  2. Voilà enfin quelqu'un qui a le même avis que moi sur "les gens heureux..." J'ai d'ailleurs adoré le commentaire que tu as laissé sur mon blog à propos de ce livre. Il m'a bien fait rire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je t'ai répondu sur ta page justement :p

      Supprimer
  3. oh j'adore ton avis sur "Les gens heureux...", je ne l'ai toujours pas lu car je ne le "sentais" pas, tu confirmes mon instinct lol!

    RépondreSupprimer